Payer des femmes enceintes pour qu’elles arrêtent de fumer

Convaincre les femmes enceintes qu’il est préférable d’arrêter de fumer durant leur grossesse n’est jamais une chose aisée. Si certaines en prennent conscience très rapidement, trop ont besoin d’être sur-motivées, d’être incitées à effectuer cette démarche pourtant salutaire pour leur santé mais aussi pour celle de leur bébé. C’est pourquoi 16 maternités françaises ont décidé d’unir leurs efforts pour tenter les convaincre. Et parce qu’on n’obtient rien sans rien,  des bons d’achats vont leur être proposés en échange. Pas banal vous en conviendrez. Un test grandeur nature mis en place par l’AP-HP (Assistance publique-Hôpitaux de Paris), avec le soutien financier de l’Institut national du cancer (Inca).

PublicDomainPictures

PublicDomainPictures

Le principe est simple : 400 femmes volontaires, enceintes de moins de quatre mois et demi et fumant  au moins cinq cigarettes/jour (ou trois roulées) vont devoir s’engager à arrêter de fumer.  Elles devront notamment se soumettre à des consultations de tabacologie trois ou cinq fois jusqu’à leur accouchement, puis à un entretien téléphonique six mois après.

Si les visites s’avèrent concluantes, c’est un bon d’achat de 20 € qui leur sera offert, à valoir dans différentes enseignes. Celles qui n’auront pas opté pour les patchs et autres gommes à la nicotine auront droit à un bon d’achat supplémentaire de 20 euros.

Il va de soi que la réalité de leur abstinence sera mesurée via des analyses d’urines précise « Le Parisien ». Pas question de se faire avoir…

Au total et si tout se passe bien, une femme enceinte, si toutefois elle rejoint l’étude en  début de grossesse, pourra recevoir jusqu’à 300€ en bons d’achat.

Est-ce suffisant pour convaincre ces femmes ? Si pour l’instant il est un peu prématuré de le dire, sachez que cette expérience a été tentée avec succès en Grande-Bretagne. En 2015, cette incitation financière s’était ainsi révélée 2 fois plus efficace que le soutien « classique ».

Commentaires Facebook